13ww

Publié le 18 janvier, 2011

0

Bricolage créatif et création numérique au lycée Michelet

BricoRAP créatif est un projet d’action pédagogique autour du bricolage et de la création numérique. Il se développe autour deux espaces : d’une part, au Lycée Michelet, tout au long de l’année, dans le cadre d’un atelier créatif ouvert organisé par Pascal Pavageau (professeur d’installations sanitaires et thermiques); et d’autre part, dans les locaux de l’association PiNG, sous la forme d’un atelier intensif de trois jours pendant le mois de mars.

Ce n’est pas la première fois que Pascal Pavageau met en place des ateliers créatifs ouverts pour des jeunes volontaires du lycée. L’année dernière ils ont déjà construit un arbre solaire en cuivre de récupération et un robinet magique qui se suspend comme par enchantement dans l’air. Mais la nouveauté pour cette année est la proposition de sortir du lycée et d’aller à la rencontre de PiNG et des outils numériques. L’aboutissement de cette activité, en juin, iest la visite à Paris du festival Futur en Seine, véritable fête de la ville numérique, où les jeunes auront la possibilité de découvrir d’autres « prototypes innovants » et d’y exposer les résultats de ses ateliers. Comment va se dérouler tout cela?

Au lycée Michelet, tout au long de l’année, les élèves vont réaliser une source d’énergie électrique alternative permettant d’utiliser la machine Rep-Rap de PiNG, une imprimante de bureau 3D libre capable d’imprimer des objets en plastique à partir de n’importe quel fichier 3D. Pour cela, ils vont démonter le moteur à combustion interne d’une tondeuse à gazon pour ensuite fabriquer un moteur stirling. Ce moteur produira de l’électricité ainsi que de l’eau chaude qui pourra être ré-utilisé.

Dans les locaux de l’association PiNG, les jeunes seront associés à des artistes et des techniciens pour développer, expérimenter et utiliser la RepRap. Ils devront concevoir et inventer des objets utiles et / ou créatifs. Julien et Cédric, de PiNG, expliquent « il s’agit avant tout d’expérimenter des dispositifs de production ludiques articulés autour de l’audio, la vidéo, l’environnement qui leur permettra de passer rapidement et facilement de l’idée à la maquette, œuvre ou création grâce aux ressources mutualisées et du partage de compétences entre participants ». Ce sont les objets, issus de ces ateliers, qui seront exposés pendant Futur en Seine, et qui apporteront aussi un témoignage de l’expérience passée.

Les travaux et échanges sont déjà visibles en continu sur une plateforme web, ayant pour but de produire des ressources, témoigner et valoriser le déroulé des activités.

Pour Pascal Pavageau, ces ateliers doivent donner l’occasion aux jeunes d’exprimer leurs capacités créatives et de montrer leurs savoir-faire en s’impliquant au sein d’un projet collectif qui permettra des croisements entre participants de différentes filières et approches. D’autre part, la création d’un module expérimental qui produira de l’électricité sera utile pour sensibiliser les jeunes aux économies d’énergie et les faire participer à un projet plus global d’éducation au développement durable.

image_pdf
Download PDF

Tags: , , , ,




Comments are closed.

Back to Top ↑
  • ▸ ACTUS

    Retrouvez notre catalogue de formation : par ici !

  • ▸ LE FABLAB

  • ▸ PARCOURS NUMÉRIQUES

  • ▸ FABLABO


  • ▸ CATÉGORIES D’ARTICLES