Publié le 8 janvier, 2013

Un tour de France (des enjeux) des fablabs

De septembre 2012 à décembre 2012, PiNG a été invité dans différents contextes et villes pour présenter sa démarche et ses expérimentations concernant la mise en place de fablabs.

Les retours ci-dessous ont pour but de montrer que dans l’hétérogénéité des sollicitations apparaissent sans doute des questionnements à mettre en relation…

#1 Festival Art Numérique / ACCèS / PAU

http://www.acces-s.org/index.php?option=com_content&view=category&layout=blog&id=50&Itemid=56

Le contexte ici est celui du festival Accès qui existe depuis une dizaine d’année et fait la part belle cette année au DIY musicale et autre sculptures 3D, sonores

Festival Acces(s) 2012 from Pierre Vanni on Vimeo.

Ce festival qui a vu le jour à l’époque des Espaces Cultures Multimédia  invite pour une journée de colloque des structures et créations identifiées « espaces d’appropriation et de création de la culture numérique « : PiNG, Labomedia, Ars Longa, …

« Ce projet de recherche, portant sur les FabLabs, s’inscrit dans l’axe « Arts, sociétés et patrimoines » du laboratoire ITEM, axe ayant pour objet l’étude de productions artistiques, leur identification et l’analyse de leurs fonctions, de leurs modalités de diffusion et de leur réception. L’étude des démarches artistiques dans leur cadre de production (dynamiques, acteurs et enjeux, liens avec les sciences et d’autres disciplines), sur des territoires locaux élargis à des espaces transfrontaliers et mondiaux y est privilégiée… »


## Usine nouvelle à domicile

Ewen Chardonnet, directeur artistique associé du festival et organisateur de la journée, a conclu sur une présentation du mouvement Art&Craft en Angleterre :

« Nombre de lieux impliqués dans la fabrication numérique se disent influencées par le mouvement Arts&Crafts (Arts et Métiers), ce mouvement de la fin du XIXème siècle pour qui le bonheur réside dans l’artisanat, car un ouvrier ne peut s’épanouir et être fier de son ouvrage, que s’il participe, à chaque étape de sa réalisation et de sa fabrication. Ainsi le magasin-atelier Unto This Last à Londres tire son nom d’un livre de John Ruskin publié en 1862 où ce défenseur du savoir-faire médiéval et gothique, maître à penser des Arts&Crafts, émet de grands doutes sur le coût humain de la révolution industrielle et prône un retour à l’atelier artisanal. Afin de tenter de comprendre « l’économie d’atelier » présagée par la fabrication numérique contemporaine, Ewen Chardronnet proposera une dérive historique sur le mouvement Arts&Crafts, sur l’économie domestique proto-industrielle, sur l’impact social de l’arrivée de nouvelles machines dans l’industrie du textile (avec les métiers Jacquard), jusqu’à l’influence qu’aura John Ruskin sur Gandhi et les luttes sociales face à l’industrie du textile en Inde. « 

 

## Lutherie numérique

Avant cela, Benjamin Cadon de Labomedia a présenté un bref historique de la lutherie « numérique » avec des exemples à la clé « made In Orléans » wikiIRc, etc… et a annoncé en arrière plan la naissance de l’atelier du c01n, un fablab à Orleans si je puis dire, articulé autour des nombreux projets artistiques et créatifs déjà développés aux OpenAteliers : http://wiki.labomedia.org/index.php/Th%C3%A8me_Arts_Num%C3%A9riques


## Vitrine augmentée et chocolat

L’artiste Diego Movilla nous a exposé ses différentes sculptures, dont une merveilleuse horloge DIY dans une chocolaterie. Il a présenté l’incidence du numérique sur son travail.


http://www.diegomovilla.net/

## Fablab Séville, harckitecture et Guattari 



José Pérez de Lama
, (Fab Lab Sevilla, Université de Séville)  bien connu pour avoir oeuvré dans Hackitectura, et sa fameuse wiki plaza de Futur en Seine de 1932 ou 2042 nous a présenté son activité en tant que manager du fablab de Séville, en analysant les réseaux fablab, les enjeux actuels et des réflexions philosophiques dont le trinome ecosophique (schéma) cristalise selon lui les attentes du mouvement des fablab :

 En mélangeant le cocktail de la fabrication numérique avec coopération internet en réseau, la fameuse éthique hacker et la culture du logiciel libre, les Fab Labs tentent de générer des écosystèmes sociaux, artistiques et productifs pour coupler la production informationnelle distribuée et la production matérielle auto-suffisante. Au-delà d’une révolution de la production matérielle d’objets, un objectif à moyen terme du réseau des Fab Labs est l’auto-réplication des Fab Labs eux-mêmes…



Voici un des projets développés à Séville : fablab teleportation ou Layer Chair : http://htca.us.es/blogs/projectsfablab


Le Fablab Séville est porté par l’Ecole d’Architecture de Séville, encore un.

## Atelier public, quartier et 104

Vincent Guimas, d’Ars longa a présenté ce qui les a conduit à développer le lieu la Nouvelle Fabrique au 104 dans une approche très locale, d’atelier de prototypage, souvent activé par des projets artistiques. Celui-ci expérimente ce lieu sur la question de l’emploi, de l’économie, des échanges de proximité possibles…et nous fait part des contraintes du lieu, et du choix des machines : http://www.maglab.fr/

Quelques ressources :
Formes futures de l’autoproduction par Aruna Ratnayake
Macro paramètres pour micro industrie par Vincent Guimas
Fabrication numérique et économie de l’atelier par Ewen Chardronnet


#2 Festival Culture scientifique et technique / NOVELA / TOULOUSE

http://novela2012.toulouse.fr/

Je ne pourrais décrire trop les journées de ce festival annuel que je n’ai parcouru qu’une petite journée.
J’ai fait une intervention à la -nouvelle- cantine de Toulouse, fraîchement inaugurée, entouré de P. Troxler et Jl Freschin, présentations que je n’ai pu voir, occupé que j’étais à discuter avec les gars du Greta du Puy en Velay aka Formalab : http://formalab.fr/ atelier de fabrication numérique pour la formation des adultes.
Une cantine est une cantine, c’est pas la cuisine ou le réfectoire : un auditoire studieux, propre, sage. pas de questions, tout va bien.

Le soir dans une soirée semi-privée organisée par AirBus dont la performance en anglais du directeur fut vertigineuse (eh oui, la présence de Neil Gaiman a obligé l’auditoire de 30/40 personnes à discuter en anglais, en tout impérialisme sympathique qu’il soit : la présence de 2 énormes airbus en plastique transparents sur la table m’ a fait penser au SexToy DIY de Vanessa … ) La discussion a abordé la question des startups version Snootlab, et de l’inadéquation des formations d’ingénieurs formatées, rigides, type années 80, avec l’environnement numérique collaboratif connecté qui les entourent doucement… champagne et cacahuètes augmentées.

Le soir, on m’a donc volé mon sac avec mon ordi, mon disque dur externe historique. Moi, qui réfute le Cloud comme outil de sauvegarde mais plutot l’hébergement sur soi, je vais sans doute pratiquer le Mamy-cloud (mettre une distribution de type yunohost chez grand mère ?)

Lecture : MCD#68 Open Source Futur Libre
La culture Libre, the open future
DE LA CRÉATIVITÉ INDIVIDUELLE À L’INNOVATION COLLECTIVE // VERS UNE MASSE CRÉATIVE ? // MEDIAS NUMÉRIQUES & NOUVELLES //
FORMES D’ACTIVISME :INTERVIEWS DE MICHEL BAUWENS ET GEERT LOVINK
http://www.digitalmcd.com/2012/09/13/mcd-68-la-culture-libre-the-open/

 

#3 Festival Musiques électroniques / NORDIK IMPACT / CAEN

http://nordik.org/

Nous partons pour Caen, durant le festival Nordik Impact, animer un après-midi d’ateliers, et donner une petite conférence sur ‘les fablabs en France’ :

Des ateliers « music DIY » proposés par Luc KerleoAntoine Bellanger et Guillaume Brunet, avec C. Doutriaux, C Rautureau et moi-même de PiNG. Un public curieux, nombreux, composé d’acteurs socio-educatifs (Petit Débrouillards, animateurs d’EPN, profs,…), artistique (créateurs, compagnie de spectacles vivants, .. ) venu ‘voir’, essayer, etc…Puis la  soirée, j’ai fait une courte présentation des ‘fablabs en France, selon moi’, totalement subjectif et plutôt en forme d’état des lieux dans ce lieu porté par la dynamique de l’aménagement de la future « Ile de Caen » http://julbel.posterous.com/caen-video-trace-openatelier-nordik-impact

Ensuite, nous sommes allé écouter quelques friandises musicales dans des lieux classiquement appelés Salle de Musiques Actuelles …

Lecture : « Renverser l’insoutenable » de Yves Citton. http://www.seuil.com/livre-9782021081305.htm

#4 Festival innovation sociale et numérique / ROUMICS / LILLE

http://www.roumics.com

Expédition plus au nord-est de Nantes : Lille, Tourcoing, Roubaix .. les roumics
Les rencontres avaient lieu à l’IMAGINARIUM .. euh c’est ça http://www.flickr.com/photos/maltman23/8217119653/
Le festival Roumics  existe depuis 11 ans (c’est un remix du festival Remics de Médias Cité en 2001 au Haillan http://www.a-brest.net/article94.html). Il est organisé par l’asso ANIS (Association Nord Internet Solidaire devenue Association Numérique Innovation Sociale, ok… ) et co-animé par Catalyst : collectif de Lille métropole incluant Anis, nos meuhlabs, Ch’ti nux, la CO-routine, le coworking Lille …

Justement l’an passé le thème et les ateliers orientés ‘collectivités’ s’articulaient sur déchets, recyclage, etc … des machines avec des projets comme ordi2.0. Cette année ce sont les hommes qu’on recycle avec le télétravail, … 🙂 je blague…
Le thème avait un fort accent espace de travail partagé, éducation non formel, tiers lieux, fab/lab avec des ateliers ‘+ grands publics’ :

### DEMO :
J’ai pu -enfin- croiser la star sympathique de la TV-b Gone http://en.wikipedia.org/wiki/Mitch_Altman du hackerspace de San Francisco, distribuant toujours autant de clés, actuellement en très longue tournée mondiale. A se demander si la clé fonctionne toujours. J’ai appris qu’il était tombé dans la Maté petit et n’avait plus besoin de prendre de cafés de … sa vie.
Emmanuel Giloz a donné rendez-vous à une quinzaine de personnes pour tenter de monter en 5h – explications incluses – sa new foldarap from scratch .. pari presque réussi : http://www.anis.asso.fr/local/cache-vignettes/L400xH300/800px-foldaslot_folded-slided2-a28d0.jpg
Sinon, toujours chouette de croiser les ateliers ludo-creatif d’Underconstruction et la blackbox en force de Paris : http://www.flickr.com/photos/maltman23/8217119199/
Je m’occupais du stand artlabo, demo processing, explication légère puredata, c’est quoi PING et pourquoi pas Ibniz + une couche de ch’ti nux qui ne pouvant être présent m’avait demandé de promouvoir et de distribuer leur fly, cd rom, essui lunette Tux, et sticker Quadrature du Net…

### DISCUSSION

J’ai pu pleinement assister à une seule table ronde autour des espaces de co-working, et tiers-lieux très axès économie solidaire avec la future Poudrière de nancy, le talentueux Yohann Duriaux de zoomacom, le Comptoir numérique, l’openscop .. (ils ne font toujours pas d’OPENateliers, mais bon).
Celui-ci réalise un tour de france du télé travail et visitait par exemple la Serre de Toulouse cette semaine là.
Donc, des échanges très pragmatiques et inter-régionaux dirais-je, et frais, où chacun y va de son Lieu avec son nom propre plutot que d’avoir tous le même nom ! voire le même label …
J’ai été hébergé (co-open-coachsurfing oblige) par Guillaume qui explique les tiers lieux très biens : http://comptoirnumerique.myurm.biz/xwiki/bin/view/Space_ProjetOpenWeek20120319_Wiki/ExplorBookdesTiersLieux .
Ils collaborent de temps à autres, si j’ai bien compris sur imagination for ( et non ‘by’ ) people avec Simon Sarasin présent au Summerlab de cet été, dont voici le dernier article à propos de la ZAD : http://ouishare.net/fr/2012/11/zad-notre-dame-des-landes-mode-vie-collaboratif/ sur ouishare, non ? si ! enfin oui.
On a un peu parlé d’appropriation des espaces de travail, et de l’immobilier tant qu’a faire à partir de cet exemple http://www.groupeanonyme.org/la-base, .. je crois

### ATELIER :
Atelier – fort bien animé à base de feuille blanches – sur les méthodes agiles, l’urbanisme et la médiation numérique animées par Emmanuel Verges ex- ZINC friche belle de Mai maintenant aux manettes de l’Office, en co-opération avec avec Périnne Boissier  : de la belle carto de relations, d’initiatives basée sur chimère en open street map… ici activée dans une gare routière à Vitrolles (chouette combat ! http://cartemagnetique.org/ ) en guise d’espace d’appropriation, de médiation et d’une structure réalisée par le collectif ETC
Un livre de Jacques Ellul circulait sur la table.
Emmanuel Vergès souligne qu’il reprend de manière express ce ‘chantier’/projet suite au décès de G Farage du Bruit du Frigo, et nous initie aux notions de de « Convivialité » et de « co » dans leur projet, et rappelle que ce qu’il avait vu de mieux sur ce genre d’initiatives venait de Platoniq et la Burnstation.

(y’ avait bien sûr un mur de tweet et un stand OpenBidouilleCamp 🙂 )

### EXPO :
Une belle expo de DIY http://imaginarium-society.org/?p=2990&page=0 en mode expo d’art contemporain, muséale plutôt.

### SOIREE :

Pour terminer, MeuhLab a proposé une soirée mix tranquilou avec notamment Benoit alias Asthro qui a redéveloppé un soft bizarre donc chouette Borderlands https://gitorious.org/~asthro le voici en plein mix http://www.flickr.com/photos/maltman23/8218215852/ avec Jean-François Gauche http://upcyclecommons.blogspot.fr/ qui dans l’après midi avait fait quelques ateliers Scratch à coté de la pulpeuse EmmaUbuntu
Un merci à Emmanuel Vandamme également pour l’accueil et l’orga http://www.flickr.com/photos/maltman23/8218213940/, qui travaille maintenant à la fabrique … de blogs http://www.lafabriquedeblogs.com/.
J’ai oublié de dire que j’avais aussi croisé SCIL, la liléo de LIlle

#5 Journée d’étude Ecoles d’Art et de Design / Le MANS + VALENCIENNES

Le contexte : une journée d’étude co-organisée par les Ecoles d’Art du Mans et de Valenciennes http://ecoledesbeauxarts.valenciennes.fr/media/actualites/ev_actualites_70_pdf_7rga.pdf

 » Computation, Economie et Travail » …en lien avec le labo Synthetic-Lab « qui aborde la construction sous l’angle de l’automatisation, de la robotique, de la science des matériaux avancés, et des neurosciences computationnelles. Synthetic propose une approche constructiviste de la production de forme. Le dénominateur commun que Synthetic intègre dans son champ de recherche (robotique, science des matériaux, neurosciences) est la question du travail comme forme de valorisation et la question des formes entendues au sens large »

En visio, le matin depuis la Mans, l’après-midi depuis Valenciennes. Je ne reviendrais pas sur les problèmes de Skype qui nous fait prendre conscience que en effet les machines prenaient le controle, et que nous n’étions rien sans elles, surtout pour une visio conférence.
Ceci dit, cela a tout de même permis aux humains qui ne pouvaient suivre la visio (c’est à dire ceux présents à Valenciennes), dépassant cet artefact, de nouer des contacts face à l’adversité technologique de ce service racheté par Microsoft et depuis défectueux 🙂
J’ai projeté (encore merci Jean-Baptiste Labrune) l’enregistrement d’une conférence que nous avions réalisée l’an passé avec Jean-Baptiste Labrune au Lieu Unique @ Nantes : http://vimeo.com/32406548
J’en profite pour vous inviter au cycle que nous organisons dans ce lieu cet hiver autour des hackers : http://www.pingbase.net/creation-numerique/hacker-vous-avez-dit-hacker

On a discuté dans l’après-midi suite aux questions enthousiastes et critiques des publics : la question de la sécurité (si un jouet créé dans un fablab explose, qui est responsable ?), de philosophie et idéologie (mais diable quelles sont vos références ? en avez-vous ? pourquoi ? où va -t-on ?) …
Puis, petit exposé sur des concepts ESS : en mode Mémo

Lecture : « Gouvernance des biens communs » Pour Une nouvelle approche des ressources naturelles. by Elinor Ostrom

Pour conclure, plus on en parle moins on en fait, donc retour pour 2013 aux expérimentations ici http://www.fablabo.net …

by Julien Bellanger

Share

Tags: , , , , , , , ,




Comments are closed.

Back to Top ↑
  • ▸ FABLAB PLATEFORME C

    ▸ FABLAB PLATEFORME C
  • ▸ ATELIER PARTAGÉ DU BREIL

  • ▸ RÉSEAU PARCOURS NUMÉRIQUES

  • ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !

  • ▸ ARCHIVES

  • ▸ ESPACE PRESSE


Share